Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Presentation des groupes

Presentation des groupes


groupesToute l'association

L’Histoire du club

 

  1. La S.N.S.V.M. De 1935 à 1970

 

La société de Natation et de Sauvetage de la Villa Magenta a pour but l'Enseignement, la Propagation et la vulgarisation de la Natation, des Sports Nautiques et des Exercices de Sauvetage.

1er aout 1935: Fondation de la Société de Natation et de Sauvetage de la Villa Magenta

La famille PONS, papa en tête et ses 3 filles Suzanne, Geneviève et Simone se baignaient régulièrement dans la Marne, endroit privilégié de la rive droite de La Villa.

Tout part de là. Un groupe de baigneurs se forme avec des idées plein la tête,…… de la surveillance des baigneurs, aux aménagements des berges, et construction de vestiaires et pontons.

Le 1er août 1935, Les premiers statuts de la Société de Natation et de Sauvetage de la Villa-Magenta sortaient de la collaboration des familles PONS, COLSON et MAHOUT (directeur d’école de Magenta). Dès lors, la SNSVM se flatte de pouvoir accueillir les premiers volontaires à l’apprentissage de la natation. Suivirent dans l’année, d’une section plongeon avec la construction de tremplins et plongeoirs de haut vol et du water-polo.

En 1936 une section de natation sportive est créée. Et en 1937 la première traversée de la Villa départ à hauteur de De Castellane, arrivée à hauteur de la base du camping des allées de Cumières. S’en suivirent 36 autres traversées jusqu’en 1975. Dominique DOMINE en est le dernier vainqueur. Les familles PONS, COLSON tiennent la SNSVM à bout de bras tant sur le plan administratif que sportif jusqu’au niveau national en nage de grand fond dans la Seine à Paris, à Chalons, à Dinard. Le rouge et blanc deviennent nos couleurs, « prise de guerre » d’André COLSON lors de son service militaire à Metz.

La S.N.SV.M. s’étoffe d’années en années. 1643 membres au plus fort de son action. Pendant la période de guerre 39/45 l’organisation des activités est réduite mais la traversée à la nage peut se faire. Pourtant l’Occupation et les bombardements sur les installations SNCF toutes proches obligent l’arrêt des activités et des aménagements. Deux trophées sont créés en mémoire des nageurs BARNIER et CAGNEAUX, fusillés par les nazis.

Jusqu’en 1970 les présidents se succèdent : PONS, Marcel LAURENT, André COLSON, Pierre MALCOIFFE, André HERBE, René TRUBERT, Bernard MAIRE apportent leur pierre à l’édifice et confortent la mission première de la S.N.S.V.M.,…. Vulgarisation et apprentissage de la natation, toujours inscrite à l’article 1er de nos statuts.

Quelques grandes réalisations matérielles prennent naissance avec un bassin d’entraînement et de compétitions confectionnés avec des barges militaires rachetées au Domaine. Rattachée à L’Union Sportive des Cheminots, de grandes compétitions voient le jour. Nos nageurs en eau libre et équipes de water-polo jouent les premiers rôles en France. Les traversées de la Marne, les exhibitions de water-polo, les fêtes nocturnes des bords de Marne sont prisées et amènent près de 4000 personnes.

La S.N.S.V.M. continue de se structurer. 100 m de berges en dur, coffrage en dur des pontons, vestiaires hommes et femmes, buvette, escaliers d’approche des pontons, dallage des allées et éclairage des bassins et abords. Puis une salle polyvalente de culture physique est élaborée, avec vestiaires et sanitaires.

 

En 1956 la commission sportive crée les médailles du Mérite, de progression et de record.

En 1963, la Marne est déclarée polluée pendant l’été. C’est un coup dur pour le club. De grands noms de la natation font la une des journaux : Marc GENDRON, Jean-Claude TARILLON, François GRANGER, André BARRAL (porteur de la flamme aux jeux olympiques de Grenoble pendant la traversée d’Epernay en 1968), Christine RENARD (5è nageuse française catégorie 10 ans) et en water-polo. HERBE, HEYDECKER , CADESTIN, DELAITRE, PIAT, BARNIER, RONEZ, MAUPIN, MARIN, BOUTILLIER, DUCRET, BONNARD, GUERY, RANDONNEIX, SCHNEIDER, BOULET, COLSON, , , REMY.

Puis on entend parler d’une piscine, une vraie comme à Reims ou Chalons. La S.N.S.V.M. tourne la page et devient S.N.S.E. en 1970.

 

}Les grandes étapes de la S.N.S.V.M.

 

1935/1936: Le but essentiel de la Société étant de vulgariser la natation, la première occupation des dirigeants fondateurs fut de confectionner pontons, potences, former des moniteurs pour en exercer l'enseignement.

 

1937: Organisation de la première traversée de La Villa.

 

1947: Après les années de guerre, renouveau de la Société : 630 membres actifs.

 

1948 : Fabrication du ponton d'apprentissage et miser en place du vestiaire Nissen.

 

21 Aout 1949: Organisation de la première fête de nuit au Bassin de La Villa.

 

1950: 800 membres actifs, Acquisition de péniches pour la construction d'un bassin de 25 mètres en Marne.

 

23 Juillet 1950: 2eme fête de nuit avec Odette Casteur et Maurice Luzien.

 

1951 et 1952: 3elne et 4ème fête de nuit avec les ondines du Stade de Reims.

 

1952: 900 membres actifs — Aménagement des berges, mise en place des palplanches sur 70 mètres.

1953/1954: Fabrication de pontons pour délimiter le bassin de 25 mètres en Marne.

 

1956: Mise en place de l'éclairage permanent du bassin permettant la réalisation des compétitions et matches de water-polo en nocturne.

 

1957: 1543 membres

 

1959: 1600 membres

 

1960: Aménagement de la piste en ciment sur les 70 mètres de berge.

 

1961 : Construction des escaliers sur la berge de la Marne.

 

1962: 1638 membres — 277 élèves apprirent à nager cette saison.

 

1963: Pollution de la Marne — Arrêt des activités pour un an.

 

1964: Réouverture du bassin de La Villa — 1643 membres — 340 élèves — Démarrage des travaux de la salle de sports.

 

1964/1968: Construction de la salle de sports.

 

1966: La S.N.S.V.M. accueille l'Assemblée Générale du Comité de Champagne.

 

1968: Inauguration de la salle de sports.

 

1970: Changement de dénomination, la SNSVM devient la S.N.S.E — Société de Natation et de Sauvetage d'Epernay.

 

6 Février 1971 : Inauguration de la Piscine d'Epernay.

 

1972: Organisation de la 34e Traversée d'Epernay

.

Juillet 1975: 37e et derrière Traversée d'Epernay.

 

1976: Pollution de la Marne à nouveau. Le bassin ne sera ouvert que huit jours.

 

 

  1. La S.N.S.E. De 1970 à nos jours

 

 

Affilié dès lors à la Fédération Française de Natation les saisons s’écoulent au rythme des championnats et des compétitions. La S.N.S.E. prend ses quartiers à la nouvelle piscine du Parc Roger Menu dont l’inauguration a lieu le 6 février 1971 sous la présidence de Monsieur THIL respectivement suivi d’André BARRAL, Marius COLSON, Françoise ALLEAUME, René BACHY, Jean-Pierre VADEL, et actuellement Jean BOULANGER.

L’organisation est tout autre avec la création des sections natation, water-polo, natation synchronisée, et sport pour tous. Les possibilités d’entraînement tout au long de l’année deviennent un atout majeur. L’interdiction des baignades en Marne clôt définitivement l’accès aux installations de La Villa.

Le poste d’entraîneur devient alors un impératif de fonctionnement. François GRANGER, Gérard COLSON, Dominique DOMINE, Daniel CARPENTIER, Daniel KATOLA, Yann HECKEL ; Julie WACKERS Quentin GABRIEL-MOROZOFF prennent en charge ce poste pour la natation et André COLSON, Jackie COLSON, Christian DRAGONEY, Emmanuel RAPP, Pierre GOULIAT, Christophe TERRIER pour le water-polo. Dès 1978 le water-polo évolue en division 2 nationale.

Les résultats sont excellents. Dominique DOMINE, Virginie BRUYERE, Philippe BACHY, Isabelle CROZAT, Philippe ALLEAUME, Claude BONVALLET, Caroline GARDAIS, Nelly GAUCHENOT, Christine CUGNART, Denis VADEL, Céline AUGE, Corinne GOSSE, François CHAUMONT, Fabien MICHEL côtoient ou participent aux championnats de France.

Depuis 1985 et à l’instigation de Monsieur René BACHY, les classes natation du Collège Terres Rouges signent une convention avec la SNSE. Les directeurs d’établissements suivants Bernard DOMINIQUE, Jean-Luc NAUD, Denis VARIN emboitent le pas.

Ce sont les 22 et 23 juin 1985 qui ont vu se dérouler le Cinquantenaire du club. Ces deux journées résonnent encore dans nos têtes au rythme des coups de sifflet donnant le départ des épreuves. 2 journées de fête pour un évènement d’ampleur exceptionnelle. Monsieur René BACHY est toujours président. Il passe les rênes le 24 novembre 1995 à Jean Pierre VADEL.

De 1991 à 1996, l’organisation de Meetings Internationaux est la cerise sur le gâteau et la fierté de nos dirigeants. Elle contribue à la reconnaissance locale et fédérale de notre sport. Les 12 heures de natation avec 857 km parcourus par 530 nageurs en 1998 sont également un véritable succès.

Saluons la prestation en tant qu’entraîneur natation de Daniel CARPENTIER, qui durant une vingtaine d’années a su hisser d’excellents nageurs au plus haut de l’élite tels Jill SPANAVELLO, Sylvie GOSSE, Valérie LENEL, Guy CARPENTIER, David THIEBAUX , Luigi NICERON, Damien PONCET, Pauline ANCIOT, et nos internationales Camille BELMER (qualifiée pour la coupe COMEN à Natanya-Turquie , 7è en finale A au 100 pap), Jessica CHARLOT (qualifiée pour la coupe COMEN à Athènes-Grèce).

La S.N.S.E. rayonne en 1998. 78è club français sur 1187. Près de 400 licenciés. Toutes les sections font le plein. Le water-polo, la natation synchronisée avec Sylvie DIART, Leslie GANTOIS, Leslie GUERLET, le sport pour tous avec Bernard BOUCHER et Marcel SCHEFFER. La saison 1998/1999 est l’apogée du water-polo, managée par Jacki COLSON, avec un titre de champion de France de Nationale 2 et une accession en Nationale 1.

En 2000, un nouvel entraîneur natation, Daniel KATOLA, se met à l’ouvrage avec une nouvelle génération de nageurs qui doivent prouver leurs capacités et se faire un nom.

En 2002, Germain GUE figure sur la liste « espoirs nationaux » en water-polo 2003 est l’année des travaux d’agrandissement de la piscine, pour en faire un espace aquatique nommé BULLEO. Un outil de travail approprié pour apporter toutes facilités aux entraînements nécessaires et ainsi donner aux jeunes l’espoir d’effacer des tablettes les records de club de leurs valeureux prédécesseurs. On parle de Bryan MONVOISIN, Aurélien CARLIER, Fanny DAVID.

2003 est malheureusement aussi l’année de la fracture entre le club et la section water-polo.

En 2004, Yann HECKEL succède à Daniel qui retourne dans sa région natale. Lucie ANCIOT, est reconnue « sportif de haut niveau », et figure sur la liste « espoirs nationaux ». Avec Julie WACKERS elle participe aux Championnats de France de leur catégorie aux niveaux fédéraux et UNSS. En 2006, Julie est championne de France de Nationale 2.

Le club stabilise ses licenciés aux alentours des 300 avec en points forts Nicolas MANFREDINI, Quentin VICENTINI, Clément BRET (finaliste A aux Frances minimes, inscrit sur les listes espoirs) Jérémy MICHELOT.et depuis peu, Kévin SMEJ, julien lancelot et Marie Rinville.

La saison 2012 est riche en performance, 4 qualifiés aux championnats par catégoris d'ages. Marie RINVILLE et Camille SOMPROU qualifié aux frances Minimes et Juline LANCELOT et Théo HAROUTEL aux championnats de france Cadets.

2013 frappe à la porte. La S.N.S.E. se porte bien et poursuit sa mission.

Pour accompagner Yann dans sa mission d'entrainement, Quentin Gabriel Morozoff, beesan issue de la SNSE, prend en main l'ecole de natation française ainsi que les Benjamins.

 

 

Nataqua Shop / Code promo : CLUB225141423738723

Code à utiliser sur le site Nataqua Shop pour obtinir des promos

FACEBOOK

Prochainement, ...

20
oct.
2017-10-20T20:00:00+0200
2017-10-20T22:00:00+0200

Assemblée générale SNSE

21
oct.
2017-10-21T00:00:00+0200
2017-10-22T00:00:00+0200

Meeting International de Saint...

PHOTOS

Canet Canet Canet Canet Canet

VIDÉOS

Calendrier

Liens resultats

Projet Juniors